Menu chargé au programme des Panthers !

C’est un sacré menu qui se profile pour nos Panthers (et on ne parle pas ici de la désormais traditionnelle création pâtissière amenée à l’entrainement par Laura Henket à l’occasion de l’anniversaire de Charlotte Borlée).
Affronter en une semaine Kangoeroes Malines et Boom en déplacement avant de recevoir Namur, voilà qui devrait permettre de se situer plus clairement sur l’échiquier d’ici une huitaine.
Le premier épisode de ce triptyque se situera ce samedi au Winketkaai malinois. L’occasion pour Roksana Schmidt de retrouver une salle qu’elle connait bien et surtout l’une de ses grandes copines en la personne de la polonaise Agnieska Skobel, l’une des huit (!) étrangères du club local. Un club qui a fait le buzz ce jeudi en annonçant son rapprochement avec SKW, son plus proche voisin, dans un projet ambitieux basé sur les soeurs Massey et conduit par Arvid Diels. Nul doute qu’avec la structure et le réservoir de jeunes de SKW et les moyens financiers du président Luc Katra (Kangoeroes), l’adversaire N°1 de Braine pour les prochaines années est désormais connu.
En attendant, c’est face à son grand pote Gerrit Driessens et à ses 8 étrangères que se retrouvera Pierre Cornia pour l’affrontement entre deux philosophies de recrutement aux antipodes. Un match à ne pas perdre pour les Kangoeroes, récemment tenues en échec par Boom. « Huit étrangères pour un seul ballon, cela peut partir dans tous les sens. Malines a la pression du résultat beaucoup plus que nous. Reste à voir comment elles vont la gérer. Si les huit veulent jouer en équipe, cela sera très dur. Si, dans les circonstances actuelles, chacune veut se montrer alors il y a une grosse opportunité à saisir… » conclut Pierre Cornia.