Les Panthers quittent l’EuroCup la tête haute

 (Photo FIBA)

A Nantes pour un premier déplacement européen dans leur jeune histoire, les Panthers se sont inclinées 81-60 face aux Déferlantes locales. Comme à l’aller au Sart-Tilman, c’est un score sans doute forcé au vu de la physionomie de cette rencontre. A moins de quatre minutes du terme en effet, les filles de Pierre Cornia ne comptaient toujours que 7 longueurs de retard (67-60) alors qu’elles évoluaient ce mercredi sans Abria Trice, en proie à des soucis administratifs. Briana Day, la longiligne intérieure nantaise (ex-Namur), était alors à la base d’un 14-0 quelque peu injuste au vu de la somme d’efforts déployés jusque là par les Panthers. Nanties de cette expérience, c’est plus fortes que les Liégeoises souhaitent renouer l’an prochain avec les joies des grandes soirées européennes.