Les Panthers ne se sont pas brûlées aux Flammes

Pour leur première rencontre en phase de groupe de l’EuroCup Women, une première pour le club au niveau européen après un avant-goût l’an dernier contre Nantes, les Panthers se sont inclinées 81-48 à Charleville-Mézières (44-24 au repos).
Si le score peut paraître sévère dans les chiffres, jamais les filles ne se sont brûlées aux Flammes Carolos, une formation professionnelle à gros moyens qui aspire ouvertement à renouer avec le Top français.
« C’est vraiment le match auquel je m’attendais » analysait Pierre Cornia après la rencontre.
« Notre premier quart a été très difficile après le round d’observation. C’est plus grand, plus costaud et surtout plus agressif non seulement sur la porteuse du ballon mais aussi sur les autres. Nous les avons sans doute trop respectées et nous encaissons 27 pts (27-10). Après, on a très bien réagi et on n’a jamais été ridicules dans le jeu, même si nos tirs ne rentraient pas. On les limite ensuite à 54 pts en trois QT tout en montrant des choses en dépit de l’énorme différence au rebond. Je suis également heureux d’avoir pu donner leurs premières minutes en Coupe d’Europe à de jeunes joueuses. Ce genre de rencontres permet d’apprendre, de prendre de l’expérience »