Il n’a pas manqué grand chose !

Il n’a pas manqué grand chose à nos Panthers pour s’imposer face à SKW, l’autre grand club formateur de la compétition. Sans doute un meilleur départ et une attaque un peu plus fluide. Et pourtant, nos filles ont encore mené 50-49 à six minutes du terme avant de devoir mettre un genou en terre face à l’inarrêtable Becky Massey (30 pts/8 rbds à 11/14) bien aidée par sa jumelle Billie (12 pts mais 18 rbds !!!).
« Nous n’avions personne pour arrêter Becky mais nous étions jusqu’au bout dans la partie. Dommage notre attaque un peu confuse face à la défense agressive de SKW. Plusieurs de nos filles sont passées à travers offensivement. C’est là qu’on perd le match car en défense, les limiter à 62 pts c’est plutôt satisfaisant » analysait à chaud Pierre Cornia à l’issue de cette rencontre. On regrettera également le très mauvais départ de nos Panthers, rapidement menées 0-9 et 3-17 avant de réagir et de s’arracher pour revenir à 20-23 dès la fin du premier acte. Un débauche d’énergie qui s’est sans doute payée cash en fin de rencontre… En attendant, une certaine (mauvaise) tradition a été respectée: c’est la quatrième fois d’affilée que SKW s’impose de peu au Bois St-Jean après un match serré. De là à parler de bête…noire (comme la couleur de leurs maillots) il n’y a qu’un pas.