Départ manqué !

Tout semblait en place pour les trois coups d’une saison 2020-2021 pas comme les autres puisqu’il s’agira de slalomer entre les gouttes au niveau Covid.  Et pourtant ! Pour leur match d’ouverture, nos Panthers ont raté le coche, abandonnant littéralement la victoire à des Courtraisiennes qui n’en demandaient sans doute pas tant. offrir serait un terme plus adéquat au vu des statistiques collectives de nos filles. Etre battues à domicile en ayant pris 20 rebonds offensifs (contre 5) et forcé 28 (!) pertes de balle adverses tient quasiment de l’exploit. Mais voilà, si nos Panthers – en dépit de l’une ou l’autre bourde défensive ponctuelle – n’ont encaissé que 54 pts, elles n’en ont aussi marqué que 51 avec comme autre chiffre confondant un 19/70 au tir dont 2/26 (7,7% !!!) au delà des 6m75. Au repos, si nos filles avaient tenté deux fois plus leur chance (40 contre 21) que les Flandriennes, elles accusaient 6pts de retard tant leur maladresse (et la perte de confiance qui en résultait) semblait criante. Personne ne rate par plaisir et s’incliner dans ces conditions fait partie de la dure loi du sport ! Il faut l’accepter et passer à autre chose: la préparation du derby de ce samedi contre VOO Basket Pepinster, par exemple. Nul doute que nos filles auront à coeur de rebondir immédiatement.
Rebondir à l’image d’Elia Fontaine, cette jeune basketteuse hutoise qui a lancé hier la chandelle après avoir été fleurie et faite supportrice d’honneur des Panthers. Durement frappée dans sa chair par le virus, Elia – que beaucoup de nos joueuses connaissent pour l’avoir cotoyé ou affronté – a suscité l’admiration unanime par son courage, sa résilience et sa volonté de repartir de l’avant. Un parfait exemple pour nos joueuses après le petit couac de ce mercredi.