Avec la 3ème place dans le viseur…

Avec Namur qu’elle rencontrent cet après-midi dans un match décisif pour la 3ème place, c’est un peu « je t’aime, moi non plus » pour nos Panthers. On connait les liens d’amitié et la connivence professionnelle au niveau des Belgian Cats qui unissent les deux coaches, Philip Mestdagh et Pierre Cornia, les liens familiaux entre les cousines Sarah Matthys et Julia Franquin ainsi que la fraternité de vestiaire avec une certaine Laura Baggio, ex-Panther.
Pour autant, pendant 40 minutes tout cela sera mis de côté car c’est rien moins qu’une place sur le podium provisoire de l’élite féminine que visent nos Panthers au détriment de leurs hôtes d’un soir.
Avec 4 succès de rang, dont les deux derniers acquis de haute lutte sur le terrain même de Malines et puis de Boom, nos filles ont le vent en poupe et le moral gonflé à bloc. Elles défendent bien mais surtout, d’une manière générale, jouent bien alors le danger peut venir de partout puisque l’une après l’autre s’illustrent offensivement. Sera-ce cette fois le tour de Jalee Maes, d’Emme Leblon ou de Manon Descamps ? Bien malin qui pourrait le dire. Seul bémol avant cette empoignade qui promet, le (lourd) tribut payé aux blessures qui contraignent au forfait Viana et Soriano dans le camp namurois mais aussi Charlotte Borlée et peut-être, voire sans doute, Julia Franquin chez nos Panthers. Face à une équipe à la taille et au physique imposants ce serait un sérieux handicap… mais au coeur vaillant de nos filles, rien ne semble pouvoir résister actuellement… Alors, en route pour une cinquième victoire d’affilée ? C’est tout le mal qu’on souhaite à Pierre Cornia et ses girls !